Lycée Jean d’Ormesson, /// Châteaurenard (13)

lancer la vidéo

/// L'APPRÉCIATION DU JURY

Une oasis de béton dans un paysage végétal remarquable, ou quand l’architecture sublime son rapport à l’environnement. Une architecture qui trans cende les codes usuels de l’architecture scolaire.

  • Agence(s) d'architecture Rémy Marciano (Marciano Architecture)
  • Architecte(s) associé(s) Jose Morales Architecte (Mambo Architecture)
  • Maître d'ouvrage AREA
  • Fabricant Agréé Technal FIMAT
Crédits photo : Florence Vesval
+ d'infos

Le nouveau programme regroupe, sur 9 220 m², un lycée filière générale et technologique pour 900 élèves, un restaurant scolaire, 6 logements de fonction et un gymnase. Les agences MARCIANO ARCHITECTURE (mandataire) et JOSE MORALES ARCHITECTE (associé) ont imaginé un projet qui incarne une double culture : celle du territoire agricole de Châteaurenard alliée à une vision plus urbaine, traduction de l’émancipation et de l’apprentissage des codes du vivre ensemble des élèves, futurs citoyens du monde… Cet environnement agraire révèle un paysage rigoureux de haies de cyprès et de bocages. Au-delà de protéger des vents, ces arbres dessinent un rythme évocateur. Il est retranscrit dans la trame structurelle du bâtiment par les grandes colonnades en béton et les châssis SOLEAL. Ce travail fractal se retrouve également à l’intérieur du bâtiment, avec les baffles acoustiques aux plafonds, les menuiseries TECHNAL et le tasseautage bois utilisé pour le traitement d’espaces remarquables. Une permanence dans la répétition qui ancre le lycée dans un lien fort avec le contexte. Ces menuiseries TECHNAL se distinguent par leurs profilés fins et élancés, qui atteignent 3 m de hauteur en rez-de-chaussée et 2,40 m à l’étage pour une harmonie d’ensemble. La largeur des fenêtres, 1,10 m, est identique. Les montants aluminium semblent disparaître derrière les poteaux en béton. Une masse vue maîtrisée pour maximiser les apports de lumière naturelle et les transparences vers les paysages depuis tous les espaces intérieurs. Élèves et professeurs jouissent d’un confort visuel au quotidien qui favorise la concentration et le bien-être de manière générale. Ces portes et fenêtres SOLEAL, et les murs-rideaux GEODE mis en œuvre dans le hall, sont thermiquement performants, respectivement 0,9 w/m² et 1,1 w/m². Ils participent à l’obtention du référentiel Bâtiment Durable Méditerranéen mis en place par la région PACA. Le Lycée Jean d’Ormesson est pensé comme une petite ville. Le parvis, le porche, le hall, les coursives sont autant de séquences urbaines qui forment une véritable “agora”. La cour est un espace unitaire, paysager, fluide, depuis lequel on rejoint les pôles enseignements par les escaliers d’accès à l’étage depuis le préau et la rue intérieure. L’écriture architecturale se lit à travers une mono-matière, le béton, qui vient raconter son rapport au sol et aux collines environnantes. Pour faire écho à cette teinte brute, les menuiseries TECHNAL mais également les éclairages s’habillent d’une couleur blanc gris (RAL 9002).