Immeuble de bureaux Sadena, /// Villeurbanne (69)

lancer la vidéo

/// L'APPRÉCIATION DU JURY

Un assemblage réussi, tout en transparence, de patios et de volumes en double hauteur qui font écho à l’histoire industrielle du site.

  • Agence(s) d'architecture Sud Architectes
  • Maître d'ouvrage Sogelym Dixence
  • Aluminier Agréé Technal Decotech
Crédits photo : Studio Erick Saillet
+ d'infos

Construit dans le quartier Grand Clément à Villeurbanne, sur un ancien site de stockage de minerais et de métal, l’immeuble de bureaux Sadena est inspiré de l’histoire industrielle de son territoire. L’assemblage des boîtes décalées et la résille métallique sur certaines parties des façades, imaginés par l’agence Sud Architectes, rappellent l’esprit des containers. Derrière cette double peau perforée, les fenêtres et châssis fixes en aluminium SOLEAL 65 ont été installés en bandes filantes par l’Aluminier Agréé TECHNAL Decotech. Depuis l’intérieur, cette combinaison permet aux rayons du soleil de pénétrer généreusement sans éblouir les occupants. Côté extérieur, elle crée une enveloppe opaque, qui laisse entrevoir l’activité à la nuit tombée. Thermiquement performants, les menuiseries SOLEAL 65 et les murs-rideaux GEODE, qui recouvrent plus de 50 % du bâtiment, ont participé à l’obtention de la certification HQE. Ils maximisent les apports de lumière naturelle, garantissant aux occupants confort visuel et bien-être dans tous les espaces de travail. En période estivale, le vitrage solaire renforce également la protection. L’immeuble de bureaux propose un design aéré et ventilé, tourné vers le futur parc urbain grâce à d’imposants murs-rideaux GEODE, habillant les deux halls traversants en double hauteur et les façades des quatre étages. Depuis l’intérieur, leur esthétique est identique à celle des menuiseries SOLEAL 65. Ils alternent ouvrants et fixes afin de faciliter le nettoyage des vitres, et possèdent une trame similaire. Leur teinte Gris Terre d’ombre a également été sélectionnée en accord avec le coloriste de la ville de Villeurbanne. Douce, elle accroche la lumière et s’harmonise subtilement à la résille en métal. D’une superficie de 12 800 m², ce bâtiment est implanté en peigne. Les décalages de volumes en porte-à-faux forment une multitude de terrasses accessibles depuis les espaces de travail. L’enveloppe transparente facilite le découpage et l’organisation des plateaux suivant les préférences d’usages. Le grand volume des halls d’entrée, la présence des espaces verts et l’éclairage naturel des paliers d’étage se conjuguent également pour conférer à l’ensemble l’image d’un campus. Sur ce chantier, les architectes ont privilégié la filière sèche pour la rapidité et la propreté de mise en œuvre : structure métallique, façades en panneaux de bois préfabriqués et menuiseries TECHNAL fabriquées en atelier.